Poupée de nuit inuite

Il y a quelques dizaines d'années, Hans et Jochum Gronvold découvrirent des tombes  au Groenland, au pied d'une falaise à Qilakitsoq.  Un jeune enfant était si bien conservé, qu' Hans cru d'abord avoir trouvé une poupée... En fait un bébé de six mois, en parfaite santé apparente.... L' étude  des corps a montré qu'ils dataient du quinzième siècle ; leur conservation est tout à fait remarquable, la momification étant naturellement due à la dessiccation et au grand froid. Les vêtements parfaitement conservés montrent une extraordinaire maîtrise de la coupe, du choix des peaux et de l'assemblage ; telle cette culotte, passée sous le pantalon.

  Ces bottes, cousues de mains de femmes artistes.

Ces bottes, cousues de mains de femmes artistes.

Les chemises , des patchworks de différentes peaux d'oiseaux. Les plumes, vers l'intérieur,  sont courtes et serrées, sauf aux poignets et au cou, où elles sont plus petites et lâches. De cette façon, la vapeur d'eau peut s'échapper facilement, si l'effort est important, et la sudation intense....

Femme de 25 ans

Les femmes pouvaient vivre fort âgées "pour l'époque", près de cinquante ans ; alors que  "l'espérance de vie moyenne" , expression un peu douteuse, était de 25 ans pour un homme en 1930. Une technique spéciale de photographie infra-rouge a montré que toutes ces personnes étaient tatouées.

Elles étaient toutes plus ou moins infestés de poux, qu'on a retrouvés aussi  dans les matières fécales : les parasites étaient donc consommés. Bien plus tard, avec le DDT, les poux disparurent. Frustrés de la disparition de ce moment de tendresse et d'attention, certains le remplacèrent par un saupoudrage de sucre.

Les oxyures étaient aussi bien présents, sans que cela semble avoir été un grave problème de santé. La trichine n'a pas été retrouvée, ce qui est plus intéressant... De la suie enduisait souvent les poumons des femmes : on a vérifié ainsi l'expression "femme au foyer", même si, en l'occurrence, la buche et son âtre avaient été remplacés par la lampe à huile. Ce qui a le plus surpris ces médecins de maladies posthumes, c'est finalement l'absence totale de caries dentaires. 

Au changement d'alimentation qui s'est installé au XX ième siècle, l'atroce  menace de famine s'est envolée, mais les trous ont été forés à toute vitesse  dans l'émail,  de  nouvelles bactéries ayant élu domicile dans la bouche de nos ultra-nordistes.

De belles dentures, sans caries.