La mémoire est un long chemin

 

« En commémoration aux grands tsunamis de 1896 et de 1933. Souvenez-vous de ces désastres et ne construisez jamais vos maisons en deçà de cette limite. »

Cette année là la vague avait atteint 40 mètres de haut à cet endroit. Les concepteurs de Fukushima, dans les années 1960, avaient séché les cours d’histoire, ignoraient tout de ces bornes. Mémoire collective, mémoire individuelle…

Quand la mémoire individuelle se tronçonne, il en reste des morceaux gravés comme sur cette stèle. Dans un centre pour malades d’Alzheimer, un patient, ancien général, ne voulait jamais se coucher… Jusqu’au jour où un jeune aide-soignant lui parla en ces termes:

« Mon général, extinction des feux, on se couche! »